La fiche produit est un élément pivot de votre site e-commerce. Etape cruciale du parcours d’achat elle doit répondre à 3 objectifs :

  1. SEO : apparaître en première page de Google
  2. Inspiration et action : Donner envie au consommateurs d’acheter
  3. Réassurance : rassurer le consommateur et répondre à toutes ses questions avant l’achat

Dans cet article nous allons nous intéresser à la 3ème étape de ce processus et nous verrons comment utiliser la vidéo pour rassurer le visiteur afin de le guider en toute sérénité jusqu’au sacro-saint “check-out”. 🙏

Les consommateurs ont besoin de voir le produit

C’est bientôt Noël et Charlotte, jeune cadre urbain, veut acheter un nouveau canapé pour remplacer le valeureux clic-clac vert bouteille qu’elle a depuis le début de ses études. Elle visite un site de mobilier et ouvre plusieurs onglets pour comparer des produits. Elle réduit la liste à 2-3 finalistes, puis tranche sur un beau modèle avec méridienne gris anthracite. La fiche technique répond à la plupart de ses questions, les conditions de livraison sont claires et elle est sur le point de finaliser son achat quand Sylvain, son compagnon, jette un oeil par dessus son épaule et lui demande : “Tu es sûre que cette couleur va bien aller dans le salon ?”.

Le doute est semé…

Charlotte plisse les yeux sur son écran pour analyser la galerie de photos packshots du produit mais c’est trop tard : elle ne reconnait plus le produit qu’elle s’apprêtait à commander : elle voit le gris anthracite tantôt gris taupe, tantôt gris souris… Les photos prises en studio sont tellement retouchées qu’il lui est impossible de savoir à quoi ressemble vraiment le canapé en conditions réelles. 2 options s’offrent à elle : un, retourner sur Google pour aller chercher de vraies images ou vidéos du canapé, ou deux, aller acheter sur une boutique concurrente où les fiches produits sont mieux conçues et plus complètes.

Quoi qu’il en soit, Charlotte trouvera bien un canapé, mais pas sûr que ce soit sur ce site.

La vidéo est devenue la norme en e-commerce

Comme Charlotte, près de 1 consommateur sur 2 cherche une vidéo avant d’acheter un produit en ligne. Et selon Wyzowl, 90% d’entre eux déclarent les vidéos utiles pour prendre une décision d’achat.

La vidéo peut être soit :

  • Produite par la marque (Brand Content), comme le fait le géant de la mode ASOS dans ses fiches produits, en montrant les mannequins défiler avec le vêtement, les chaussures ou les accessoires.
  • Produite par les consommateurs eux-mêmes (UGV : User Generated Video) : Le consommateur présente le produit ou le service et donne son avis sur ce dernier, comme c’est le cas sur le site de bricolage Manomano :

Dans les deux cas, la vidéo rassure le consommateur et permet de lever les freins à l’achat : doutes sur la matière de la chaussure, sur le tombé de cette robe, sur l’efficacité de cette scie à métaux, sur la praticité de cette poussette… et donc d’améliorer le taux de conversion.

D’ailleurs avec les vidéos de consommateurs, les retailers observent des augmentations du taux de conversion allant de +12% à +230% en fonction des produits et des vidéos. Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter nos cas clients.

Le maître mot pour qu’une vidéo soit efficace : l’authenticité !

C’est pour ça que de plus en plus de sites marchands utilisent des vidéos réalisées par de vrais consommateurs pour humaniser leurs sites et créer des expériences modernes basées sur la recommandation communautaire.

Omnicanal : la vidéo rassure également offline

Il n’y a pas que sur le parcours online que la vidéo est un outil clé pour rassurer les consommateurs.

Selon une étude récente de Google/Ipsos, 55% des consommateurs utilisent la vidéo pendant leurs achats en magasin. C’est en sondant près de 24000 utilisateurs et en interviewant 125 contacts en personne que Google s’est rendu compte que certains consommateurs se servaient des vidéos comme liste de course. “Je ne fais pas de listes en revanche je vais regarder une vidéo dans le rayon bricolage pour m’assurer que j’ai tout le matériel qu’il faut pour faire mes travaux.” Expliquait l’un des interviewés.

Autre donnée intéressante tirée de cette étude : 1 acheteur sur 2 assure qu’une vidéo l’a déjà aidé à choisir quelle marque ou quel produit acheter.

Evitez le syndrome de la “photo non contractuelle”

Saviez-vous que 22% des retours produits étaient renvoyés parce que le produit ne correspondait pas à ce que le client avait vu sur le site ?

C’est 1 retour sur 5 qui peut donc être évité en utilisant des visuels vraiment représentatifs du produit final. Et aujourd’hui, la vidéo reste l’alternative la plus proche de la réalité pour se faire une idée d’un produit.

Bref, la vidéo n’est plus une option aujourd’hui sur un site e-commerce car elle garantit à l’internaute que le produit qui arrivera dans sa boite aux lettres ressemblera à ce qu’il a vu en ligne.

Si vous songez à intégrer de la vidéo sur votre site e-commerce mais ne savez pas trop comment vous y prendre, cet article devrait vous intéresser : vidéo et e-commerce : le guide ultime pour développer vos ventes en ligne

Et si vous voulez aller plus vite, vous pouvez directement contacter nos équipes ici pour enrichir vos fiches produits avec de la vidéo ici 😉👇

Share This