Les avantages de la vidéo comme outil marketing sont nombreux : c’est un format divertissant, facile à consommer, engageant, bon le SEO, hautement partageable… Mais ce qui fait la force d’une vidéo c’est avant tout qu’elle permet d’humaniser votre marque et vos produits.

Alors qu’aujourd’hui on peut se passer de toute interaction humaine pour acheter un produit, paradoxalement les consommateurs ressentent de plus en plus le besoin d’avoir des connexions humaines dans leur parcours d’achat. Et nous le voyons bien sur les sites e-commerce de nos clients. Au lieu de présenter une fiche produit impersonnelle et froide, le seul fait d’incorporer une vidéo de consommateur permet de générer une interaction humaine avec la marque. On sort d’une relation purement commerciale et l’on crée une expérience plus communautaire et personnelle. Cela permet d’apporter un autre niveau d’information aux internautes et surtout, cela les rassure et les guide dans leur décision.

Personne ne veut acheter des produits à une entreprise dont le seul objectif est de vendre. Les consommateurs veulent participer au succès de marques humaines, sincères et qui n’ont pas peur d’être elles-mêmes. La vidéo est le format le plus direct et le plus authentique pour que les marques puissent s’exprimer ou puissent relayer les histoires de leurs clients.

C’est d’ailleurs le choix qu’a fait Besson Chaussures en laissant la parole à ses consommatrices pour présenter leurs modèles favoris ! 👇

 

Les vidéos les plus « pros » ne sont pas toujours les plus performantes

 

Buffer a récemment testé l’efficacité publicitaire de vidéos “professionnelles” versus des vidéos “amateur”. Les vidéos “amateur” avaient un côté fait-maison. Pas d’effets spéciaux, pas de transitions, un grain naturel… Bref, elles avaient un côté brut d’une vidéo qui aurait pu être tournée par votre grand frère avec son portable. Les vidéos pros elles étaient plus travaillées : set-up de lumières, effets spéciaux, post-production… En somme, on se rapprochait plus des productions d’un épisode de la saison 8 de GoT que d’un home movie.

Dans leur étude, Buffer voulait voir si investir beaucoup de budget et de temps dans la création de films hollywoodiens donnait de meilleurs résultats que la création de vidéos maisons. Résultat : ils n’ont trouvé aucune différence statistique significative entre les 2 formats. Parfois même les vidéos amateur avaient plus d’impact sur Facebook et sur Instagram.

Smarties (oui les bonbons) ont fait leur propre expérience pour départager les 2 formats sur Instagram Stories. Au terme de leur test, ils ont conclu que les vidéos DIY était 2x plus efficaces pour capturer l’attention des internautes.

 

Ce qu’il faut retenir

 

Alors concrètement comment pouvez-vous faire pour intégrer plus d’humain dans vos vidéos ?

  • Privilégiez un ton conversationnel dans vos vidéos
  • Restez naturels et n’hésitez pas à montrer votre personnalité
  • Si vous faites une vidéo en voix-off montrez votre visage au moins au début pour créer une connexion avec votre audience
  • Faites du contenu votre priorité, n’essayez pas de faire un spot publicitaire. Le côté brut d’une production fait-maison permet de générer un sentiment de proximité.

Voilà, vous savez tout. On sait que cet article n’est pas parfait non plus, mais on espère qu’il vous aura aidé, ou au moins fait sourire 🙂

Share This
Lire les articles précédents :
littleredbook-usergeneratedcontent
Little Red Book, la plateforme de User Generated Content qui cartonne en Chine

Fermer