Le User Generated Content est de plus en plus utilisé par les marques et sites e-commerce pour rassurer et inspirer les consommateurs dans leur parcours d’achat.

Les avis texte, les photos et les vidéos des consommateurs fonctionnent comme un certificat d’authenticité et de crédibilité que les clients recherchent aujourd’hui avant de finaliser un achat.

D’ailleurs la plupart des directions marketing savent que ces contenus sont très efficaces pour rassurer leurs clients et développer les ventes – une vidéo de consommateur sur une fiche produit peut augmenter le taux de conversion d’une page de 12% à 88% ! – mais elles savent également que ce ne sont pas les plus faciles à produire et diffuser.

Comment allons-nous trouver les bons clients pour parler de nos produits ?

Pas sûr que nos clients arrivent à prendre une belle photo, encore moins faire une vidéo de qualité.

Et même si j’arrivais à récupérer des contenus de consommateurs, comment vais-je les diffuser ?

Vous l’aurez compris, la complexité associée au User Generated Content peut parfois paraître insurmontable, à tel point que de nombreuses directions marketing abandonnent leurs projets avant même d‘avoir commencé.

Vous aussi voulez utiliser les contenus de vos utilisateurs dans votre marketing mais vous vous sentez bloqués face à la montagne de défis qui vous attendent ?

Pas de panique. 

Inspirez… Expirez. 🧘

Dans cet article nous avons listé les 3 challenges les plus communs qui empêchent les marketeurs de se lancer dans le User Generated Content (UGC), et nous vous donnons les clés pour les surmonter. 😉

« Nous avons peu de clients, comment allons-nous récupérer du contenu ? »

 

Peu importe que vous ayez 30 ou 3 millions de clients, tant que vous avez des consommateurs satisfaits vous trouverez toujours des candidats pour partager leur expérience et parler de vos produits.

Alors évidemment qu’avec peu de clients vous récupérerez sûrement moins de volume, mais Rome ne s’est pas fait en un jour ! Et lancer une stratégie de User Generated Content dès vos premiers clients vous permet à la fois :

  • d’accélérer votre croissance et l’acquisition de nouveaux clients
  • de poser les bases d’une organisation centrée sur vos consommateurs pour développer votre business sur le long terme.

Notre conseil :

Privilégiez la qualité sur la quantité. Identifiez vos meilleurs ambassadeurs (c’est très simple, ce sont vos meilleurs clients) et s’ils sont peu nombreux, prenez-en encore plus soin en leur fournissant un accompagnement sur-mesure pour les aider à partager leur avis sur vos produits. N’hésitez pas à leur demander de créer des photos/vidéos sur plusieurs produits, en échange proposez-leur des incentives adaptées, comme des réductions sur leurs prochains achats, pour les engager et les fidéliser dans une démarche de co-création à long terme.

« Nous adorons nos clients, mais pensez-vous qu’ils pourront faire de bonnes photos/vidéos ? »

 

Certaines entreprises pensent que seuls les secteurs de la mode et la beauté ont des clients capables de faire des vidéos assez qualitatives pour être utilisées en marketing. Certaines pensent même que leurs clients n’ont pas l’équipement nécessaire pour tourner une vidéo. 🙄

Sur ce point, aucun doute, elles font fausse route. En 2018, 75% des français étaient équipés de smartphones (+2% en un an) et d’ici quelques années, la fracture numérique sera oubliée et tout le monde aura au creux de sa main une caméra hyper-connectée pour partager ses expériences de consommation.

Quant à la qualité des productions, chez Teester, nous sommes chaque jour surpris par la créativité des communautés de consommateurs, tous secteurs confondus ! Nous récupérons des vidéos inspirantes et authentiques autant dans les secteurs du bricolage, de l’assurance, et de la comptabilité, que dans la mode, la cosmétique ou la musique…

Notre conseil :

Si vous avez peur que vos photos/vidéos ne soient pas à la hauteur, accompagnez vos clients en leur donnant quelques conseils simples de réalisation (gestion de la lumière, du son, du cadrage) afin de vous assurer de récupérer des contenus de bonne qualité. Attention, ne les bridez pas et ne tentez pas d’orienter leur discours. Donnez-leur juste les bons outils pour exprimer leurs idées. Et en fonction des standards de qualité de votre industrie, prévoyez quelques retouches des rushs en post-production pour un projet vidéo (optimisation son/image, ajout de musiques libres de droit, transitions, sous-titrage…).

« Nous avons du User Generated Content, mais il nous manque les droits à l’image pour les utiliser »

 

De nombreuses marques supposent que leurs clients seront d’accord pour que leurs contenus soient utilisés car cela leur donnera de la visibilité et de la reconnaissance. Et dans la plupart des cas, c’est vrai ! Mais il n’en est pas moins vrai que toute personne, célèbre ou anonyme, est protégée par le droit à l’image.

Avant toute diffusion des contenus de consommateurs, vous devez obtenir un accord de consentement écrit explicite pour utiliser ces contenus en marketing.

Certains dérapages ont causés de sérieux problèmes aux département légal d’entreprises qui ont utilisé les photos/vidéos d’individus sur social media sans leur autorisation. Après avoir dénoncé cet “abus” sur social media, leurs publications ont engendré des centaines de commentaires et généré des retombées négatives pour la marque.

Notre conseil :

N’oubliez pas de valider un processus de récupération des droits à l’image avec votre département légal avant de lancer votre projet. Pensez en amont aux différents usages que vous pourriez avoir du contenu et assurez-vous de récupérer les droits pour ces derniers avant de réutiliser les photos et vidéos de vos consommateurs. Vous ne serez jamais trop protégé en cas de dérapage.⚖️

Share This
Lire les articles précédents :
google-user-generated-video
Google noue un partenariat technologique avec Teester pour l’accompagner dans le développement de sa plateforme

Fermer