Demain en Chine tout le monde fera ses achats en ligne via des vidéos. Que ce soit pour acheter des courses alimentaires du quotidien ou pour un joli manteau de marque, les chinois ont déjà pris l’habitude d’acheter en regardant des vidéos sur leurs réseaux sociaux et plateformes e-commerce.

Nous vous avions déjà parlé des étoiles montantes du e-commerce comme Little Red Book qui s’appuient entièrement sur les photos et vidéos des utilisateurs (les fameux User Generated Content). Mais comment est-ce que les géants du e-commerce intègrent la vidéo sur leurs sites et marketplaces ? Et comment est-ce que les retailers occidentaux peuvent s’en inspirer pour prendre le virage avant leurs concurrents ?

On vous explique tout ici :

 

La Chine : une fenêtre sur le futur du e-commerce

 

Peut-être qu’avant de démarrer il serait important de rappeler que la Chine est – de loin – le plus gros marché e-commerce aujourd’hui avec $1900 milliards de ventes en 2019. C’est 4 fois les ventes du marché USA et… 27 fois plus que le marché français ! 😱

La Chine est également le marché e-commerce le plus dynamique, essentiellement grâce à sa croissance et l’adoption massive du mobile.

C’est donc naturellement devenu un nouveau laboratoire de tendances pour les marchés occidentaux. Zoom sur leurs pratiques avant-gardistes en termes de vidéo.

 

« Video-first » sur toutes les fiches produits

 

La vidéo est déjà la norme sur les plateformes de e-commerce en Chine. On retrouve des galeries photos sur leurs fiches produits mais le premier onglet n’est pas statique : c’est une vidéo. C’est le cas pour les plus gros sites d’e-commerce comme Alibaba et Taobao.

Jiang Fan est PDG de TaoBao, principal site de vente en ligne de Chine et 33ème le plus visité au monde (+4 places en 1 an 🤯).

Lors de leur grand messe annuelle, le président l’a dit et redit : ce qu’il aime le plus, c’est le contenu. Et c’est sans détour qu’il annoncé que demain, 90% du contenu TaoBao sera fait en vidéo. En ajoutant même que les vendeurs qui ne joueraient pas le jeu sur la marketplace, risquerait d’y perdre leur place.

Selon TaoBao en 2018, 42% des 1 milliards de fiches produits étaient déjà équipées de vidéo !

Les retailers ne se limitent d’ailleurs pas à l’intégration de vidéos sur les fiches produits. Les galeries de produits sont désormais alimentées de vidéos qui se lancent en hover/mousevoer pour comparer les produits en vidéos directement depuis la galerie !

Plus besoin de visiter la fiche produit pour la quitter 2 secondes plus tard. Les vidéos permettent de se faire une idée facilement depuis le menu de recherche. Evitant des frustrations aux visiteurs et fluidifiant l’expérience d’achat :

C’est d’ailleurs ce que certains de nos clients ont commencé à mettre en place l’an dernier sur leurs sites avec la video shopping gallery. La principale différence étant que les vidéos sont ici générées directement par les clients 😉 :
Alors, pourquoi la Chine est-elle en train de construire son écosystème e-commerce autour de la vidéo ? Nous avons identifié 3 raisons :
 

Des expériences d’achat conçues pour la découverte

 

Sur Amazon, 70% des consommateurs ne dépassent pas la première page de résultats…C’est parce que la structure du site a été conçue pour le search, pas la découverte.

Sur Little Red Book, plateforme de User Generated Content, 40% des visiteurs déclarent avoir acheté un produit qu’ils n’avaient pas l’intention d’acheter en arrivant sur le site. La vidéo, plus engageante et plus divertissante permet de créer des expériences d’achat ludiques où les consommateurs peuvent ajouter les produits à leur panier en un clic.

La Chine a privilégié une expérience d’achat plus moderne, basée sur l’exploration et la recommandation. Un modèle plus adapté pour les digital native et notamment les Gen Z et Y.

 

Voir le produit en action

 

Fini les discours marketing aseptisés pour expliquer les bénéfices d’un produit. En Chine le principe dominant en e-commerce c’est “What You See Is What You Get (littéralement “ce que vous voyez est ce que vous obtenez”), et la vidéo est le meilleur média pour mettre ce principe en application.

Ainsi, au lieu de rédiger une description produit insistant sur l’efficacité d’une scie circulaire, en Chine, la fiche produit affichera une vidéo de la scie en démonstration dans un atelier. Simple, rapide et incontestable.

 

La vidéo adaptée pour le mobile et social-commerce

 

En Chine, tous les services sont accessibles depuis un smartphone. WeChat avec ses plus d’1 milliard d’utilisateurs en est l’exemple parfait.

83% des consommateurs réalisent leurs achats depuis leur smartphone selon McKinsey. Et l’explosion des applications comme Douyin (= nom local de TikTok) dans un contexte mobile-only ont fait émerger la vidéo comme le format de référence dans les nouvelles habitudes de consommation des chinois.

 

Et le marché occidental dans tout ça ?

 

Pour Franklin Yao, directeur général de Greater China – Yext, « l’e-commerce chinois est probablement l’un des plus innovants du monde »

Et dès aujourd’hui, des plateformes comme Amazon sont en train d’accélérer l’intégration de vidéos sur leurs listings et fiches produits. Une étude menée aux USA l’an dernier montrait que 85% des millenials déclarent avoir déjà acheté un produit suite au visionnage d’une vidéo. Ce type de statistique devrait se confirmer à mesure que des applications vidéo comme Youtube, TikTok et Instagram se transforment en plateformes de social-commerce. 🛒

Reste aux retailers de prendre le virage de la vidéo dès aujourd’hui pour ne pas être trop dépendant de ces plateformes tierces demain. 

L’utilisation de la vidéo en e-commerce vous intéresse ?

Découvrez notre guide ultime pour développer vos ventes e-commerce avec la vidéo ! 🎬

Ou découvrez comment nos clients utilisent les vidéos de leurs consommateurs pour booster leur taux de conversion et leurs ventes 🚀

Share This