Le dessinateur Tom Fishburne est un vétéran du marketing qui publie chaque semaine des caricatures sur son métier. Drôles et critiques à la fois ses dessins portent un regard ironique sur les dernières tendances du marketing.

Nous avons sélectionné pour vous quelques planches sur le marketing d’influence et les leçons à en tirer.

Morale de l’histoire : choisissez bien vos influenceurs

Trop de marques travaillent avec les influenceurs uniquement pour atteindre leur base de followers. Résultat : erreurs de casting, campagnes hypocrites… Les opérations d’influence ratées se multiplient et effritent la confiance durement acquise avec les consommateurs. Une règle d’or pour réussir vos campagnes d’influence : choisissez des vrais fans de vos produits. En fait, ne cherchez pas des influenceurs, cherchez plutôt des ambassadeurs qui pourront parler de vos produits avec passion et authenticité !

 

Morale de l’histoire : Attention à l’effet d’influencer fatigue

L’explosion des influenceurs est en train de créer un effet de saturation que certaines agences de presse anglo-saxonnes ont baptisé l’influencer fatigue. A force de sur-solliciter les influenceurs, les consommateurs sont désormais persuadés que lorsqu’un influenceur parle d’un produit ou service, il le fait uniquement pour toucher un chèque. L’agence Splendid Communications a réalisé un sondage en au Royaume-Uni indiquant que 43% des sondés pensent que les influenceurs sont “souvent inauthentiques” et travaillent avec des marques “auxquelles ils ne croient pas”. Pire encore, 61% de ces mêmes consommateurs expliquent qu’ils n’hésitent pas à “unfollow” un influenceur qui sponsorise trop de marques ou travaille avec des marques inappropriées.

 

Morale de l’histoire : le marketing est mort, vive la recommandation client !

Le digital a transformé les consommateurs en consom’acteurs : plus informés, plus puissants, hyper-connectés, ces clients d’un nouveau genre sont en recherche d’authenticité pour améliorer leur mode de consommation, et ceux de leurs pairs. Les marques n’ont plus le monopole de la communication et doivent désormais s’appuyer sur leurs clients pour faire parler d’elles.

 

Morale de l’histoire : restez (vraiment) authentiques.

Les scandales sur les fakes influenceurs ont fait beaucoup de bruit sur le web en 2018. Les millenials et la gen Z sont rompus aux codes du consumérisme et ils savent reconnaître une publicité à 100 mètres dans le noir (et avec les yeux bandés). Ne tentez pas de les manipuler, le retour de bâton n’en sera que plus violent.

Ces caricatures vous ont plu ? Alors vous allez perdre de longues heures sur ce site : https://marketoonist.com/cartoons

Share This
Lire les articles précédents :
ressources-incontournables-user-generated-content
12 ressources incontournables sur le User Generated Content Marketing

Fermer