Le marketing d’influence est à la mode et tout le monde veut surfer sur la tendance ! Les influenceurs sont un levier marketing idéal pour amplifier vos messages et crédibiliser votre marque auprès de vos consommateurs mais attention à ne pas commettre certaines erreurs qui risqueraient de compromettre le succès de vos campagnes. Manque d’authenticité, spam, erreurs de ciblage, mauvaise sélection de profils, négligence des nano-influenceurs… Vos stratégies d’influence peuvent vite tourner au fiasco si certaines règles simples ne sont pas respectées.

Et parce qu’on ne vous souhaite que des campagnes efficaces et engageantes, on a préféré vous mettre en garde : voici 4 erreurs à ne surtout pas commettre dans vos stratégies d’influence.

 

1 – Brider la créativité de l’influenceur

 

Grossière erreur à ne surtout pas commettre : dicter le contenu que vous souhaitez diffuser à l’influenceur ! Les consommateurs savent identifier les textes qui ne sont pas rédigés par l’influenceur qu’ils suivent puisqu’ils connaissent sa manière de s’exprimer et reconnaissent sa « patte ». Les internautes sont à la recherche d’authenticité, d’autant plus quand ils cherchent des avis objectifs sur un produit ou un service. Ils sont de plus en plus vigilants face aux contenus sponsorisés qu’ils considèrent comme de la publicité déguisée, souvent à cause du chèque qui se cache derrière.

Et puis vous n’êtes pas l’abri d’une erreur de « copier-coller » comme il en existe. Dans ce cas-là, c’est l’échec assuré.

erreur campagne influence

Un bel exemple d’erreur de « copier-coller » qui peut coûter cher aux marques

Vous l’aurez compris, il ne faut pas jouer au ventriloque avec un influenceur. En revanche, rien ne vous empêche de lui faire quelques recommandations quand vous fixez les conditions de partenariat. Assurez-vous qu’il a bien compris votre vision et vos objectifs mais misez sur sa singularité et son originalité pour toucher vos audiences de manière plus efficace, virale et authentique.

 

2 – Spammer vos consommateurs

 

Évitez de faire appel à un nombre trop important d’influenceurs du même secteur pour parler de votre marque ou d’un produit en même temps, sur les mêmes supports digitaux. Vous risquez de créer une surcharge de communication qui peut être contre-productive si vos internautes détectent qu’il s’agit ni plus ni moins d’une campagne de marketing. Ne spammez pas vos internautes, misez sur la qualité plus que la quantité. Ciblez des influenceurs différents, en laissant parler leur créativité, et étalez les publications sur une période plus longue pour gagner en notoriété. Mieux vaut ancrer votre marque dans les mentalités sur le long terme que de spammer les utilisateurs et dégrader, par conséquent, votre image de marque. Click To Tweet

De plus, diversifier les sources vous permettra de toucher une audience plus large et d’améliorer votre taux d’engagement. Choisissez des influenceurs de votre secteur d’activité, dont l’audience correspond à votre cible, mais ne misez pas que sur les macro-influenceurs. En effet, les micro-influenceurs, et les nano-influenceurs sont ceux qui ont généralement les taux d’engagement les plus élevés car ils possèdent une audience, certes moins importante quantitativement, mais plus qualifiée et engagée.

 

3 – Rater le casting de vos influenceurs

 

Les marques à la recherche de buzz immédiat font souvent la même erreur : elles sélectionnent un maximum d’influenceurs, et dans tous les secteurs, sans faire attention au respect des valeurs de la marque, à sa cible, à son positionnement, ou encore à l’engagement de leurs audiences. Mal cibler les influenceurs peut avoir un impact très négatif sur votre campagne :

  • Vous risquez de susciter l’incompréhension chez les consommateurs en collaborant avec des influenceurs ne reflétant pas les valeurs diffusées par votre marque
  • Un influenceur avec une audience importante n’est pas forcément le plus influent dans son domaine. Certains influenceurs à l’audience plus restreinte sont de meilleurs prescripteurs pour votre marque car leur audience est plus qualifiée et correspond à votre cible
  • Vous dépensez du budget inutilement
  • Vous risquez de dégrader votre image de marque

 

4 – Négliger les nano-influenceurs

 

Les marques ont souvent tendance à prioriser la visibilité sur l'authenticité, à tort. Click To Tweet

Rappelez-vous la dernière fois que vous avez vu un sportif de haut niveau, un acteur ou une célébrité endosser un produit à la télé, dans la presse ou simplement sur social media. Maintenant rappelez-vous la dernière fois qu’un ami ou une connaissance vous a parlé d’un produit qu’il avait essayé et dont il était 100% satisfait. D’après vous, lequel de ces 2 influenceurs a eu le plus d’impact sur vous ?

C’est là tout le pouvoir de l’authenticité sur la visibilité. Aujourd’hui il n’est pas nécessaire de travailler avec des influenceurs aux audiences massives pour réussir une campagne d’influence. Au contraire, on voit apparaître un nouveau type d’ambassadeurs dont la voix a une forte résonance chez les consommateurs, il s’agit des nano-influenceurs.

Ces « Monsieur et Madame Tout-le-Monde » ne sont pas rémunérés pour parler d’un produit ou d’un service mais n’hésiteront pas à le faire s’ils en sont satisfaits. Le bouche-à-oreille 2.0 permet un marketing viral, authentique et puissant, bien plus efficace que n’importe quelle campagne à gros budget. De nombreuses marques ont, d’ailleurs, déjà fait appel à l’UGC (User Generated Content) pour leurs campagnes et les résultats sont probants !

La preuve qu’à l’heure du tout-connecté, vos consommateurs sont vos meilleurs ambassadeurs.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

Share This
Lire les articles précédents :
7-exemples-ugc-succès-user-generated-content-marketing
7 campagnes marketing d’User Generated Content à succès

Fermer